Catégories
Extrême

Hands Of Attrition : post-Metal HardCore colossal

Retenez bien ce nom : HANDS OF ATTRITION. Dès son premier album, le quintet britannique impressionne par sa puissance, son énergie et cette émotion déchirante qui émanent des onze titres de ce premier opus brut et frontal. « Colder Places » est d’une détermination sans faille et d’une précision chirurgicale.

HANDS OF ATTRITION

« Colder Places »

(From The Depths Entertainment)

Ne vous fiez surtout pas à la jeunesse de HANDS OF ATTRITION, car le Metal HC des Britanniques va vous sauter à la gorge sans ménagement. Formé il y a tout juste deux ans dans les West Midlands, le quintet est un groupe de potes avec l’intention ferme et commune de déverser leur fureur dans un groove insatiable remplit d’émotions brutes.

Produit par le très expérimenté Justin Paul Hill, « Colder Places » affiche un son massif, plein de relief et dégageant une force colossale. Guidé par un Tom Alexander Scott enragé au chant, HANDS OF ATTRITION se présente comme la nouvelle attraction Metal et post-HardCore d’outre-manche, et devrait faire rapidement parler de lui.

Grâce à de grosses rythmiques basse/batterie aussi métronomiques que virevoltantes, le combo plonge littéralement dans des morceaux aux riffs tranchants et assassins (« Consumed », « Threadbare », « Subjugation », « More Than War »). Déployant une énergie incroyable, HANDS OF ATTRITION s’apprête à déferler et bouillonne déjà.

Une réponse sur « Hands Of Attrition : post-Metal HardCore colossal »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.