Catégories
Heavy metal

Nightshadow : la noblesse du Heavy Metal

Basé à San Diego en Californie, NIGHTSHADIOW sort son premier album et sonne déjà comme de vieux briscards. Elancé et déterminé, le Heavy Metal du quintet resplendit sur « Strike Them Dead », remarquablement bien produit et inspiré. Les Américains se montrent solides et créatifs et dégagent une folle énergie.

NIGHTSHADOW

« Strike Them Dead »

(Independant)

Malgré un EP éponyme en 2017, cela fait pourtant des années que les Américains travaillent sur leur premier album, « Strike Them Dead », qui voit enfin le jour en autoproduction. Depuis sa création il y  a presque dix ans, NIGHTSHADOW a eu tout le temps de peaufiner son Heavy Metal et le combo est devenu une vraie machine, un rouleau-compresseur décibélique.

Dans une belle dynamique, le groupe de San Diego développe un Heavy racé et massif et puise ses influences autant chez les pionniers européens que chez les cadors américains. NIGHTSGADOW affiche aussi un niveau de jeu élevé avec une rythmique en béton, deux guitaristes qui se relaient et se répondent à merveille et un chanteur puissant et inspiré. Le groupe se montre très affûté.

Avec le même line-up depuis ses débuts, le quintet conforte une complémentarité et une complicité de chaque instant. Dès « Legend » en passant par « Ripper », « False Truths » ou « Blood Penance », NIGHTSHADOW est tranchant, incisif et les deux six-cordistes se renvoient le lead avec aisance sur des solos millimétrés et véloces (« Love & Vengeance », « Mistress Of The Pit »). Une bonne claque !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.