Catégories
Hard Rock Rock

The Warning : des voyants au vert

Grace à une constante évolution depuis « Escape The Mind » en 2015, les Mexicaines de THE WARNING se sont forgé une solide réputation dans le milieu du Rock. Avant de sortir un album très attendu l’an prochain, le trio de Monterrey livre un EP de six titres, « Mayday », inspiré et explosif, et qui devrait séduire les foules.

THE WARNING

« Mayday »

(Lava Records)

Si les fratries sont assez fréquentes dans le monde du Rock, les sororités le sont beaucoup moins. Et c’est le cas pour les sœurs Villareal, Daniela (guitare, chant), Paulina (batterie, chant) et Alejandra (basse, chant), qui, depuis quelques années, font vibrer leur Mexique natal et même au-delà. Avec un troisième album à venir en 2022, THE WARNING monte doucement en volume.

En raison de la pandémie, le trio féminin se présente avec « Mayday », un EP de six titres dont on retrouvera les morceaux sur le futur opus qui en comptera le double. Enregistré aux Etats-Unis dans le New-Jersey avec le producteur David Bendeth (Of Mice And Men, Sleeping With Sirens) aux manettes, THE WARNING déroule un power Rock très Hard plutôt costaud.

Disponible uniquement sur les plates-formes en attendant l’album, « Mayday » compte de solides compositions (« Disciple », « Evolve », « Z ») aux refrains très accrocheurs et percutants (« Choke », « Aminosity »). Les Mexicaines ont un vrai talent pour les refrains entêtants, tout en privilégiant une belle puissance de feu à de la technique pure. THE WARNING s’apprête à entrer dans la cour des grand(e)s.  

5 réponses sur « The Warning : des voyants au vert »

Merci pour cette super chronique sur le nouveau “demi” album d’un groupe tellement attachant, efficace et addictif ! Multi-instrumentistes, toutes les 3 pouvant chanter lead c’est mon énorme coup de cœur depuis 18 mois.
Merci à Rock’n Force.

Merci pour cette article.

Fan de Rock depuis plus de 35 ans, j’avais pratiquement abandonné tout espoir de revivre les grandes années du Hard Rock avec AC/DC, Guns ‘n Roses, etc. Jusqu’à ce je découvre The Warning par hazard, il y a quelques années sur Youtube et je crois sincèrement que cette album pourra être dans la même catégorie qu’un Highway to Hell, Back in Black ou Appetite for Destruction. Depuis leur premier EP il y a maintenant 6 ans, elles n’ont pas composé une seule mauvaise chanson et je ne rigole pas. Elles sont vraiment à ce niveau avec la plus vieille ayant seulement 21 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.