Catégories
Alternative Metal Modern Metal

Face The Legacy : le respect de l’héritage

L’éventail musical proposé par les Finlandais de FACE THE LEGACY est d’une justesse suffisamment rare pour être soulignée. Plutôt que de s’enfermer dans un registre précis, le quatuor voit plus loin et passe d’un style à l’autre avec brio et impertinence. Hard Rock des 80’s/90’s, Heavy et la plupart des courants Metal des années 2000 : tout y passe et jamais on ne crie à l’imposture. « Ashes On The Ground » impose une détermination, une technique, une production et une inspiration surprenantes pour un premier album.

FACE THE LEGACY

« Ashes On The Ground »

(Out Of Line Music)

Les Finlandais de FACE THE LEGACY ne pouvaient trouver meilleur nom pour décrire leur musique et surtout leur démarche artistique. Se promenant entre les années 80 et 90 et avec de judicieuses incursions dans des courants bien plus récents et sur une puissante et limpide production, le quatuor réussit une synthèse complète et très intéressante d’un grand nombre de styles, dont les amateurs de musiques un peu fortes s’abreuvent depuis 40 ans. Avec un tel premier album, les portes lui sont grandes ouvertes.

Malgré le jeune âge de ses membres, c’est une étonnante maturité qu’affiche FACE THE LEGACY sur « Ashes On The Ground », sa première réalisation. La prouesse est d’autant plus respectable que les Finlandais n’ont pas connu la plupart des styles qu’ils s’approprient avec une facilité presque naturelle. Efficace avec sa formation guitare-basse-batterie-chant, le combo en rappelle forcément d’autres, mais il parvient tout de même à proposer une set-list très originale, percutante et franchement agréable.

Dès les premières notes de « Downfall », puis avec « United As One » et « I Still Burn », FACE THE LEGACY balance de gros riffs, une rythmique massive et surtout un chant capable de passer par de belles lignes mélodiques comme de s’engouffrer dans des screams bien sentis et tendus à souhait. Ces quatre jeunes hommes ont de l’énergie et de la ressource à revendre, et surtout, ils ne tombent jamais dans le panneau de la redite (« Bleed For Me », « I Am The Wind », « Hear us Out »). Bluffant et hyper-pêchu !   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.