Catégories
Blues Blues Rock

Eliza Neals : le groove de Detroit

Si Detroit est bien sûr connue pour sa scène Rock et Hard, elle est loin d’être en reste dans le registre du Blues, comme vient le confirmer ELIZA NEALS avec « Badder To The Bone », son deuxième album en deux ans. Superbement accompagnée, la chanteuse et claviériste livre des nouveaux morceaux touchants, ardents et d’un feeling incroyable et très bien mis en valeur par une magnifique production.

ELIZA NEALS

« Badder To The Bone »

(Independent)

C’est avec la même fraîcheur que la blueswoman ELIZA NEALS livre le successeur de l’excellent « Black Crow Moan », sorti il y a deux ans. Avec « Badder To The Bone », elle vient de nouveau ensorceler son auditoire grâce à un Blues Rock solaire et très Soul. Cette fois encore, c’est elle qui a arrangé et co-produit l’album avec Michael Puwal, qui a aussi joué de la guitare et participé à l’écriture de plusieurs morceaux.

Pour interpréter « Badder To The Bone », ELIZA NEALS s’est entourée d’un groupe hors-norme où se relaient pas moins de huit musiciens parmi les plus réputés du Michigan. Ici, la complicité se fait ressentir sur un groove et un feeling incroyables, à travers des morceaux où Michael Puwal (toujours lui !) et la chanteuse font des merveilles (« United We Stand », « Lockdown Love », « Bucket Of Tears »).

La voix chaude et sensuelle d’ELIZA NEALS enveloppe avec puissance et délicatesse des titres entêtants et parfaitement façonnés (« Queen Of The Nile I &II », « King Kong », « Got A Gun », « Heathen »). Pour compléter ce très bon nouvel album, l’Américaine reprend également, avec une touche très personnelle, « Can’t Find My Way Home » de Steve Winwood. Le Blues Rock de la musicienne est à son summum et ne laisse rien au hasard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.