Catégories
Blues Blues Rock

[Going Faster] : Malone Sibun / Mick Pini

Parce qu’il y a beaucoup, beaucoup de disques qui sortent et qu’il serait dommage de passer à côté de certains d’entre eux : [Going Faster] se propose d’en mettre plusieurs en lumière… d’un seul coup ! C’est bref et rapide, juste le temps qu’il faut pour se pencher sur ces albums, s’en faire une idée, tout en restant toujours curieux. C’est parti !

MALONE SIBUN – « Ashes To Dust » – Redline Records

Après un brillant premier album, « Come Together », sorti il y a un peu plus de deux ans, le duo MALONE SIBUN revient cette fois avec un EP composé durant le confinement. Et malgré la situation, les quatre morceaux de l’Américain Marcus Malone et de l’Anglais Innes Sibun sont enjoués et explosifs. Les deux guitaristes ont du travailler à distance pour « Ashes To Dust », ce qui le rend peut-être un peu moins organique, mais tout aussi soigné que leur premier effort. Fougueux et très explosifs, les deux musiciens confirment leur belle entente et leur facilité à enflammer ce court format (« Making It », « Evil » de Willie Dixon). Très roots, le Blues Rock de MALONE SIBUN sait aussi se faire plus délicat (« Restless Heart » et son superbe dobro) toujours accompagné d’un feeling exceptionnel. Un petit bijou !

MICK PINI – « Pastoral » – Independant

Le bluesman allemand MICK PINI et le producteur anglais Craig Marshall, alias Audio 54, continuent leur collaboration suite à l’album « Blacktrack », sorti l’an dernier. « Pastoral » est un EP qui arrive avant un second en vue d’un album complet. Egalement peintre et photographe, le guitariste et chanteur évolue tantôt dans un Blues très traditionnel, tantôt dans une configuration instrumentale, qui offre un aspect très introspectif et presque contemplatif aux morceaux (« Pastoral », « Just Playin »). La voix chaude de MICK PINI, quant à elle, enveloppe littéralement « Careless » et « Spark », grâce à la production feutrée et chaleureuse de Craig Marshall. Le duo se complète parfaitement sur cet EP, dont on attend maintenant la touche finale.

Une réponse sur « [Going Faster] : Malone Sibun / Mick Pini »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.