Catégories
Heavy Psych Rock Stoner/Desert

Electric Mountain : la foudre mexicaine

Il y a de l’électricité dans l’air sur les hauteurs de Mexico. Armé d’un Heavy Stoner aux atmosphères Desert Rock d’où le Doom et quelques vibrations Blues émergent, le power trio ELECTRIC MOUNTAIN livre son deuxième album. Et « Valley Giant » déclenche un beau séisme au cœur de la capitale mexicaine.

ELECTRIC MOUNTAIN

« Valley Giant »

(Electric Valley Records)

C’est dans la chaleur de Mexico City qu’ELECTRIC MOUNTAIN a vu le jour en 2013. Fort d’un premier album éponyme sorti en 2017, le trio fait son retour avec « Valley Giant », une deuxième réalisation très réussie. Dans une torpeur très 70’s, le combo mise sur un Stoner/Desert Rock, où le côté massif de sa rythmique se mélange brillamment avec la fureur de ses riffs.

Dans une atmosphère aride, Gibran Pérez (guitare, chant), Max Cabrera (batterie) et Jorge Trejo (basse) martèlent un registre rugueux et épais avec une énergie considérable. Usant de sonorités Doom et bluesy, ELECTRIC MOUNTAIN assène un Desert Rock particulièrement Heavy et déterminé. Sans négliger de fortes lignes mélodiques, le power trio se hisse à haute altitude.

Sans concession, passé l’intro « The Great Hall », le groupe présente des morceaux robustes et bien structurés (« Outlander », « Morning Grace »). Les Mexicains déploient sur une dynamique effrénée un album varié aux saveurs très 90’s. Puissant et massif, ELECTRIC MOUNTAIN élève pas à pas son Stoner avec assurance et « Valley Giant » vient confirmer cette belle ascension (« Void », « Desert Ride »). Du costaud !

Catégories
Stoner/Desert

Stonus : tenace et robuste

Malgré un très bon premier album sorti l’an dernier aux premiers jours du confinement, STONUS a tenu à garder la tête haute et, faute de pouvoir arpenter les scènes, les Chypriotes se sont attelés à la création d’un nouvel EP, « Séance », histoire de conjurer le sort et de faire vivre son Stoner Rock Heavy Blues.

STONUS

« Séance »

(Electric Valley Records)

Il y a un an, les Chypriotes sortaient leur premier album, « Aphasia », et devaient à ce moment-là partir en tournée. Confiné comme tout le monde, le quintet a vu ses espoirs s’envoler sans pouvoir défendre cet opus très prometteur et très bien réalisé. Dans un registre Stoner Rock fougueux où se mélangent des sonorités Heavy et Bluesy, STONUS avait pourtant déjà convaincu.

Avec enthousiasme, le combo s’est rassemblé, s’est concentré sur lui-même et a entamé l’écriture de ce nouvel EP, « Séance » (en français dans le texte). Conçus comme une séance de méditation ou de quête spirituelle, ces trois titres n’en sont pas moins percutants et terriblement vigoureux. Toujours aussi mélodique, le style de STONUS est aussi solaire que solide.

Créé autour de sentiments de frustration, de solitude et d’isolement, c’est pourtant un cri d’espoir que clament les Chypriotes. Dès « Evil Woman », on retrouve l’impact massif du combo et ses riffs épais. Le son brut et gras révèle de l’authenticité de STONUS, qui fait feu de toute part (« Messianism », « El Rata »). Reste à savoir quand est-ce que les îliens pourront déferler à nouveau sur scène.